dimanche 18 décembre 2016

Bûche vanille, caramel et spéculoos.


Voici la dernière recette de bûche que je vous propose cette année : vanille, caramel et spéculoos ! Provenant du blog Sucre d'orge et pain d'épices, je vous invite d'ailleurs à y faire un tour si vous voulez des idées pour décorer votre bûche. Personnellement j'ai utilisé un moule en forme de montagne et j'ai floqué ma bûche à l'aide d'un spray velours blanc pour donner un aspect neige. Passez de joyeux fêtes !

Ingrédients pour la ganache montée à la vanille :
90g de chocolat blanc
400g de crème fleurette
2 gousses de vanille
1 + 1/2 feuille de gélatine
Pour le croustillant aux spéculoos :
100g de spéculoos
40g de beurre
Pour le crémeux au caramel :
90g de sucre en poudre + 15g
250ml de lait
1 gousse de vanille
2 jaunes d’œufs
20g de maïzena
1 feuille de gélatine
150g de beurre doux
Pour le biscuit aux amandes :
28g de farine
85g de pâte d'amande (si possible à 70%)
2g de blancs d’œufs déshydratés (falcultatifà
20g de sucre semoule
1 œuf entier
1 jaune d’œuf
1 blanc d’œuf

La ganache montée à la vanille (à préparer la veille) : faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide. Hacher grossièrement le chocolat blanc. Faire bouillir la crème et ajouter la gélatine égouttée. Verser la crème petit à petit sur le chocolat en mélangeant énergiquement. Ajouter les graines des gousses de vanille. Réserver 12h au frigo puis 20mn au congélateur avant de la monter comme une chantilly.

Le croustillant spéculoos (à préparer la veille) : réduire les spéculoos en miettes, ajouter le beurre fondu. Sur une feuille de papier cuisson, étaler et tasser cette pâte puis la découper en un rectangle légèrement inférieur à la taille du moule à bûche. Réserver au congélateur.

Le crémeux au caramel (à préparer la veille) : mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau froide. Dans une casserole, faire chauffer les 90g de sucre jusqu'à l'obtention d'un caramel. Pendant ce temps faire bouillir le lait avec la vanille. Baisser à feu doux et verser le lait chaud dans le caramel, mélanger. Continuer jusqu'à ce que tout le caramel soit fondu. Dans un cul de poule, fouetter les jaunes avec les 15g de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis ajouter la maïzena. Verser le caramel sur les jaunes sans cesser de battre. Transvaser le tout de nouveau dans la casserole et faire chauffer à feu doux pendant quelques minutes jusqu'à ce que le mélange épaississe. Ajouter la gélatine égouttée puis le beurre, mélanger. Répartir la préparation dans de petits moules à bûche en silicone, laisser refroidir et placer une nuit au congélateur.

Le biscuit aux amandes (à faire le jour même) : préchauffer le four à 180°C. Battre ensemble énergiquement l’œuf entier ainsi que le jaune et le blanc déshydraté (ce dernier étant facultatif). Couper la pâte d'amande en morceaux et la mettre 1 minute au micro-ondes à pleine puissance pour la faire ramollir. Une fois ramollie, travailler la pâte d'amande avec une cuillère (ou dans un robot muni d'une feuille) et ajouter petit à petit le mélange d’œufs jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Monter le blanc d’œuf en neige bien ferme puis ajouter le sucre en une fois, battre quelques secondes. Incorporer délicatement un tiers du blanc dans le mélange puis la farine tamisée et terminer par le reste d’œuf en neige. Répartir la préparation sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson et cuire pendant environ 10mn (vérifier la cuisson à l'aide d'une pointe de couteau).

Le montage : placer la ganache au congélateur pendant une vingtaine de minutes. Tapisser un moule à bûche de rhodoïd. Monter la ganache bien fraîche comme une chantilly. La déposer au fonde moule à bûche. Enfoncer les cylindres de crémeux caramel (congelés) dans la mousse. Recouvrir d'une couche de ganache. Déposer le croustillant de spéculoos puis le biscuit et terminer par la ganache montée. Taper le moule afin que la mousse se répartisse uniformément et lisser la surface à l'aide d'une spatule. Réserver au congélateur pendant minimum 2h. Sortir la bûche du congélateur et démouler minimum 3h avant de la servir. Décorer comme bon vous semble.

lundi 12 décembre 2016

Bûche trois chocolats.


Après la bûche façon tiramisu aux framboises, voici la bûche aux trois chocolats ! J'ai suivi à la lettre la recette trouvée sur le site Ôdélices et ajoutant simplement de la feuillantine pour avoir une touche de croustillant, je vous propose la recette avec ma modification qui est toute fois facultative, à vous de la faire ou non selon vos goûts !

Ingrédients pour la mousse chocolat blanc :
100g de chocolat blanc
200g de crème liquide entière
Pour la mousse chocolat au lait :
100g de chocolat au lait
200g de crème liquide entière
pour la mousse chocolat noir :
100g de chocolat noir
230g de crème liquide entière
pour le biscuit :
1 œuf
30g de sucre en poudre
20g de farine
pour la feuillantine :
80g de pralinoise
25g de crêpes dentelles

Le biscuit : mélangez le jaune d’œuf avec 10g de sucre. Fouettez le blanc d’œuf en neige et ajoutez les 20g de sucre restant. Incorporez le blanc d’œuf délicatement au jaune. Puis ajoutez la farine tamisée. Répartissez cette préparation sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, sur une surface d'environ 30 par 10cm. Étalez avec une maryse ou une spatule coudée. Faites cuire le biscuit 15mn à 150°C. Laissez-le refroidir puis découpez-le selon la taille de votre gouttière pour le déposer sur les 3 mousses. 

La feuillantine : faites fondre la pralinoise. Émiettez les crêpes dentelles et ajoutez-les au chocolat. Étalez sur une feuille de papier sulfurisé et réservez au réfrigérateur. Une fois la feuillantine prise, découpez la au couteau de la même taille que votre biscuit.

La mousse chocolat blanc : fouettez la crème fraîche liquide bien froide avec un fouet électrique pour la monter en crème fouettée (la consistance d'une chantilly mais sans sucre ajouté). Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie. Laissez-le tiédir (c'est même mieux s'il est presque froid). Ajoutez une cuillerée de crème fouettée pour l'assouplir puis ajoutez le reste délicatement à l'aide d'une maryse. Versez la préparation dans un moule à bûche que vous aurez recouvert d'un rhodoïd pour mieux la démouler. Entreposez au congélateur pour faciliter la prise de la mousse. 

Pour la mousse chocolat lait et la mousse chocolat noir : il suffit de faire exactement comme pour la mousse au chocolat blanc en remplaçant ce dernier par le chocolat au lait puis le chocolat noir. 

Le montage : après avoir versé votre mousse au chocolat noir sur les deux autres mousses dans le moule à bûche, déposez délicatement la feuillantine puis le biscuit et remettez la bûche au congélateur pour minimum 1h. Démoulez la bûche sur votre assiette de présentation. Retirez le rhodoïd et décorez la bûche selon vos envies. Laissez-la décongeler au moins 2h au réfrigérateur. 

dimanche 27 novembre 2016

Bûche façon tiramisu framboises.


Dans moins d'un mois maintenant, Noël sera déjà là. Il est donc grand temps de penser au repas et moi je me charge du dessert ! Je vais donc tester différentes recettes afin de choisir L’ÉLUE que je réaliserai le jour j. On commence aujourd'hui les tests avec une bûche façon tiramisu aux framboises qui provient du blog Now I'm A Cook et je dois dire que le choix risque d'être compliqué.  

Pour un moule à bûche de 25cm de long
ingrédients pour le biscuit cuillère :
90g de blancs d’œufs
90g de sucre semoule
90g de jaunes d’œufs
90g de farine
sucre glace
pour le sirop d'imbibage :
250g de brisures de framboises
90g de sucre
pour la crème mascarpone :
750g de mascarpone
3 œufs
1 gousse de vanille
125g de framboises fraîches
5g de gélatine
pour le décor :
spray velours rouge
framboises fraîches
feuilles d'argent
sirop de glucose

Le biscuit cuillère : sur une feuille de papier sulfurisé, à l'aide d'un marqueur, réaliser deux rectangles, un de 24cm de long et 8cm de large, et un autre de 24cm de long et 4 cm de large. Retourner les feuilles pour que le marqueur ne déteigne pas sur le biscuit. Préchauffer le four à 170°C. Monter les blancs en neige, quand ils sont mousseux, verser le sucre en plusieurs fois. Battre jusqu'à obtenir une meringue lisse et ferme. A la maryse, incorporer très délicatement les jaunes en une fois à la meringue. Verser ensuite la farine en pluie et mélanger délicatement pour ne pas que l'appareil retombe. Garnir une poche à douille de l'appareil et pocher les rectangles de biscuit. Saupoudrer 2 fois de sucre glace. Enfourner 10mn environ. Le biscuit doit être très légèrement coloré pour qu'il reste moelleux.

Le sirop d'imbibage : dans une casserole, mettre les brisures ainsi que le sucre et faire bouillir le tout. Mixer et passer au chinois pour ne récupérer que le jus. Réserver.

La crème mascarpone : ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide. Couper la gousse de vanille en deux et gratter les graines. Séparer les œufs et blanchir les jaunes avec 120g de sucre ainsi que les graines de vanille. Ajouter le mascarpone et bien fouetter (au début le mascarpone peut devenir un peu liquide, c'est normal, il faut continuer à fouetter, il va redevenir assez ferme). Essorer la gélatine, mettre les feuilles dans un petit bol et la faire fondre 10 secondes au micro-ondes, l'ajouter ensuite à la crème de mascarpone et fouetter. Monter les blancs d’œufs en neige, quand ils deviennent mousseux, verser les 30g de sucre restant et les incorporer délicatement à la préparation au mascarpone. Réserver.

Le montage : préparer votre moule à bûche en mettant le tapis arabesque dedans. Garnir une poche à douille de la crème mascarpone. Parer les bords des rectangles de biscuit cuillère. Garnir le fond de la bûche avec la crème mascarpone, y déposer quelques framboises fraîches, les enfoncer légèrement et les recouvrir de crème mascarpone. Déposer ensuite le plus petit des deux rectangles de biscuit cuillère, l'enfoncer légèrement pour que la crème remonte un peu sur les côtés. Avec un pinceau, imbiber très généreusement le biscuit avec le sirop de framboises. Pocher de nouveau de la crème mascarpone, déposer quelques framboises et les enfoncer légèrement comme précédemment. Avec un pinceau, imbiber généreusement le rectangle de biscuit cuillère restant sur le côté "bombé" puis le retourner et le déposer dans le moule à bûche, côté "plat" apparent. L'enfoncer légèrement pour faire remonter légèrement la crème sur les côtés, lisser avec une spatule et mettre le tout au congélateur jusqu'au lendemain.

Les finitions : sortir la bûche du congélateur et la démouler, retirer délicatement le tapis. Placer la bûche sur une grille, à l'aide d'un spray velours pulvériser entièrement la bûche à 30cm de distance environ. Couper les framboises fraîches en deux et les déposer harmonieusement sur la bûche. Avec le sirop de glucose, réaliser des "gouttes" et terminer par des touches de feuilles d'argent. Réserver au frais jusqu'à la dégustation.

samedi 19 novembre 2016

Kanelbullar.


Cela fait bien longtemps que je n'avais pas fait de boulange et je dois dire que ça m'avait manqué ! Chaque année à l'approche de Noël j'aime confectionner des brioches réconfortantes que l'on mange devant un bon film, calé dans le canapé avec un gros plaid et une tasse de thé. Et aujourd'hui j'ai jeté mon dévolu sur les kanelbullar, des brioches suédoises à la cannelle. J'ai trouvé la recette sur le blog de Chic, Chic, Chocolat, qui réalise sa brioche au Thermomix,comme je n'en n'ai pas, je vous ai mis ma façon de procéder avec un robot pâtissier.

Ingrédients pour la brioche :
80g de sucre
120g de lait
3 œufs
2 cuillères à café de levure de boulanger
500g de farine
1 cuillère à café bombée de cardamome verte en poudre
90g de beurre
pour la garniture :
100g de beurre à température ambiante
75g de cassonade brune
1 cuillère à soupe bombée de cannelle
pour le façonnage :
sucre en grain
1 jaune d’œuf

La brioche : personnellement j'utilise mon robot muni d'un crochet pétrisseur. Tout d'abord mélanger la farine, le sucre, la cardamome en poudre et la levure dans la cuve de votre robot. Ajouter les œufs, puis mélanger. Versez petit à petit le lait, puis laisser pétrir en vitesse moyenne pendant 10-15 minutes. Ajouter le beurre à température ambiante. Pétrir de nouveau pendant 10 minutes pour que la pâte devienne bien élastique, elle doit se détacher des parois de la cuve. Laisser reposer pendant 1 heure dans un endroit tiède la pâte déposée dans un saladier légèrement huilé et recouvert d'un torchon propre. 

Le façonnage : déposer la pâte à brioche levée sur un plan de travail légèrement fariné. Étaler la pâte en long rectangle d'environ 20/25cm de large. Mélanger le beurre mou, la cassonade brune et la cannelle puis répartir cette garniture sur toute la surface de la brioche. Rouler la pâte en un long boudin puis couper en rondelles d'environ 2cm. Déposer les escargots sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou comme moi dans des moules à muffins. Laisser reposer pendant 1 heure à nouveau, toujours recouverts d'un torchon propre.

La cuisson : préchauffer le four à 180°C. Au pinceau, badigeonner les escargots délicatement de jaune d’œuf légèrement dilué avec de l'eau. Saupoudrer de sucre en grain. Enfourner pendant 10-12 minutes, jusqu'à ce que les brioches soient bien dorées. Laisser refroidir sur une grille. Vous pouvez les passer quelques secondes au four avant de les déguster. 

mercredi 16 novembre 2016

Dômes chocolat blanc, cœur framboise.


Voici une recette que j'ai déjà réalisée plusieurs fois : elle a tellement plu à mon amoureux qu'il me la réclame sans cesse. Merci à Lauriane pour cette recette qui a ravi un gourmand !

Ingrédients pour les coques chocolat blanc :
150g de chocolat blanc
pour les cœurs framboise :
250g de framboises
1 cuillère à soupe de sirop d'agave
1/2 cuillère à café de vanille en poudre
1/2 verre d'eau
pour la mousse au chocolat blanc :
100g de chocolat blanc
3 œufs
10cl de crème fleurette
1/2 feuille de gélatine
pour les socles croustillants :
150g de chocolat blanc
60g de feuillantine ou gavottes écrasées

Pour les coques en chocolat : faites fondre le chocolat au bain marie ou au micro-ondes par tranches de 30 secondes. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez les moules demi sphère de chocolat. Placez au réfrigérateur pour 15mn et renouvelez l'opération 2 à 3 fois afin d'obtenir des sphères suffisamment solides. Démoulez les demi sphères, et les reposer dans leurs moules. Entreposez au frais.

Les cœurs framboise : lavez les framboises et les égoutter sur du papier absorbant. Dans une casserole, placez les framboises avec un fond d'eau, et faites réduire à feu doux. Ajoutez la vanille en poudre. Remuez régulièrement. Lorsque les framboises ont compoté, éteignez le feu et ajoutez le sirop d'agave. Remuez. Placez la purée de framboises dans des moules demi sphères (de taille inférieure à celle des dômes) et placez les au congélateur. Personnellement j'ai passé la purée au chinois avant cette ultime étape afin d'enlever les grains assez désagréables en bouche.

La mousse chocolat blanc : faites fondre le chocolat avec une cuillère à soupe de crème fleurette. Réservez le reste de crème au réfrigérateur. Faites ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide. Séparez les jaunes des blancs. Mélangez les jaunes avec le chocolat. Montez ensuite la crème en chantilly et l'incorporer délicatement au chocolat à l'aide d'une maryse. Sortez la gélatine de l'eau, essorez la. La placer au micro-onde pendant 15 secondes environ et verser ensuite dans le mélange précédent. Mélangez bien pour éviter les grumeaux. Montez ensuite vos blancs en neige et les incorporer à la mousse toujours à l'aide de la maryse. Versez un peu de mousse au chocolat dans les demi-sphères. Ajoutez un cœur de framboise dans chaque sphère. Recouvrez entièrement de mousse au chocolat. Réservez au réfrigérateur.

Pour les socles croustillants : faites fondre le chocolat au bain marie ou au micro ondes. Ajoutez la feuillantine. Mélangez bien et étalez sur du papier sulfurisé. Laissez refroidir. A l'aide d'un emporte pièce de la taille de vos demi-sphères, réalisez vos socles. Les déposer sur les entremets et réserver au frais. Avant de servir, démoulez et décorez selon votre envie.


mercredi 9 novembre 2016

Layer cake au Kinder Bueno.


Après avoir bavé sur des photos de layer cakes plus alléchants les uns que les autres je me suis dit qu'il était temps que je me lance ! J'ai trouvé ce qu'il me fallait sur le blog Cake Beauty, une recette simple et gourmande. Soyons honnête, le mien est loin d'être parfait, mais pour une première je suis assez contente du résultat, je me devais donc de le partager avec vous pour que vous puissiez en profiter vous aussi ! 

Ingrédients pour les génoises :
6 oeufs
140g de sucre
110g de maïzena
110g de farine
pour la ganache montée au Kinder Bueno :
6 paquets de Kinder Bueno + 3 pour la déco
90g de chocolat noir pâtissier
500ml + 250ml de crème liquide entière
pour la ganache coulante :
100ml de crème liquide entière
10g de beurre
120g de chocolat au lait

Les génoises : battre les oeufs avec le sucre pendant 15mn au batteur jusqu'à ce que le mélange triple de volume. Avec une cuillère en bois, ajouter la farine et la maïzena délicatement. Préparer deux moules de 20cm de diamètre chacun en les beurrant et les farinant. Diviser la pâte en deux et verser dans chaque moule. Enfourner pour 45 minutes à 160°C, la lame d'un couteau doit ressortir sèche quand vous piquez le centre des génoises.
La ganache montée : faire chauffer les 500ml de crème liquide. Une fois la crème chaude, la verser sur le chocolat et les Kinder coupés en morceaux. Mixer la préparation, puis verser les 250ml de crème liquide restante et placer le tout une nuit au frais. Le lendemain, monter la ganache au batteur électrique.
Le montage : découper chaque génoise en 2 afin d'en obtenir 4 puis les imbiber avec du lait à l'aide d'un pinceau. Poser dans un grand plat une première génoise et étaler généreusement de la crème. Concasser deux paquets de Kinder Bueno (il vous reste normalement un paquet pour la déco), et en émietter sur toute la surface puis recouvrir d'une seconde génoise. Répéter l'opération encore deux fois. Recouvrir une première fois l'ensemble du gâteau de crème et laisser reposer au frais le temps de préparer la ganache. 
La ganache : faire chauffer la crème liquide et y faire fondre le chocolat et le beurre, laisser complètement refoidir. Sortir le gâteau et l'enduire à nouveau du reste de crème aux Kinder Bueno de sorte à ce que l'on ne voit pas les génoises, et que le tout soit bien lisse. Couler doucement la ganache au chocolat au lait au centre de votre gâteau pour que cela dégouline légèrement sur les côtés. Décorer avec le reste de crème et de Kinder Bueno. Mettre au frais minimum deux heures avant dégustation. 


mercredi 12 octobre 2016

Éclairs aux fruits et au chocolat blanc.


Me revoilà cette semaine avec une recette qui en jette et qui pourtant ne demande pas beaucoup de temps : des éclairs aux fruit surmontés d'une crème au chocolat blanc ! Je recherchais une recette d'éclairs plus frais qu'un basique au chocolat ou au café, et c'est sur le blog de Mister Fourchette que j'ai trouvé mon bonheur. 

Ingrédients pour la pâte à choux :
3 œufs à température ambiante
90g de beurre
une pincée de bicarbonate de sodium
une pincée de sel
une pincée de sucre
80ml d'eau
80ml de lait demi écrémé
90g de farine T55
ingrédients pour la crème chocolat blanc :
2 cuillère à soupe d'extrait de fleur d'oranger
100ml de crème fraîche liquide
60g de chocolat blanc
ingrédients pour la garniture :
40g de sucre semoule
5 fraises
2 kiwis
1 mangue

La crème chocolat blanc : faites chauffer la crème fraîche et l'extrait de fleur d'oranger dans une casserole, une fois à ébullition versez sur le chocolat blanc et mélangez le tout. Une fois la préparation bien homogène; réservez au réfrigérateur pendant 2 heures.

La pâte à choux : dans une casserole à fond épais, versez le lait, l'eau, le beurre, le sel, le sucre et la pincée de bicarbonate de sodium. Une fois le tout à ébullition, retirez la casserole du feu et versez la farine en une fois puis mélangez bien jusqu'à obtenir une pâte sans grumeaux. Remettez la casserole sur le feu quelques minutes en remuant avec une maryse pour que le trop plein d'eau s'évapore. Retirez du feu et ajoutez les oeufs un par un jusqu'à obtenir une texture en ruban (c'est à dire lisse et homogène). A l'aide d'une poche à douille; faites 8 à 10 petits boudins de pâtes sur une plaque recouverte de papier cuisson. S'il vous reste de la pâte, profitez en pour faire des choux ou des chouquettes. Passez un coup de fourchette dans le sens de la longueur sur les éclairs puis badigeonnez d'un peu de jaune d'oeuf. Mettez le tout au four entre 30 et 40 minutes à 210°C.  

La garniture : pendant que les éclairs cuisent, coupez les fruits en tout petits carrés. Mélangez les avec le sucre dans un bol et gardez les au frais en attendant le montage des éclairs.

Le montage : une fois les éclairs sortis du four et refroidis, coupez les dans le sens de la longueur environ au 3/4. Fourrez les avec les fruits frais. Sortez la crème chocolat blanc du frigo et passez la au batteur comme pour monter une crème en chantilly. N'hésitez pas à y passer du temps pour qu'elle se remette à température ambiante. A l'aide d'une poche à douille cannelée, faite 3 volutes de crème chocolat blanc sur chaque éclair. Pour une petite pointe d'acidité et de déco, coupez des framboises en rondelles puis les déposer sur chaque pointe de crème.   


mardi 4 octobre 2016

Fondant au chocolat et Mars.



Dans la série gâteaux au chocolat, après celui aux Reese's voici le fondant aux Mars qui comblera vos envie de chocolat ! Recette tirée du Grand livre des marques cultes, simplissime, rapide et délicieuse !

Ingrédients :
350g de chocolat noir à 70%
160g de beurre
60g de sucre glace
10g de farine
5 œufs
1 pincée de sel
2 barres de Mars coupées en morceaux

Préparation : préchauffer le four à 180°C. Faire fondre au bain-marie le chocolat préalablement cassé en morceaux avec le beurre. Lorsque le chocolat est fondu, bien mélanger et y ajouter le sucre et la farine. Séparer les jaunes des blancs d’œufs puis incorporer les jaunes d’œufs un à un dans ce mélange. Monter les blancs d’œufs en neige assez ferme avec le sel. Les incorporer délicatement dans le mélange au chocolat. Verser dans un moule préalablement tapissé de papier sulfurisé. Parsemer avec les morceaux de Mars. Enfourner et faire cuire pendant 20 minutes. Laisser refroidir complètement et démouler. Servir bien froid accompagné d'une bonne cuillerée à soupe de crème fraîche.


jeudi 29 septembre 2016

Gâteau au chocolat et aux Reese's.


Je suis une fan absolue de beurre de cacahuètes et notamment des Reese's qui le combine avec du chocolat, j'en achète régulièrement dans des épiceries américaines ou anglo-saxonnes mais les prix sont excessifs ! Lors de mon voyage à Londres j'en ai donc profité pour en rapporté à un prix plus abordable, j'ai ensuite cherché une recette à base de Reese's et j'ai eu envie de tester ce gâteau au chocolat et au beurre de cacahuètes de The Novice Chef, et je n'en suis pas déçue !

Ingrédients pour le gâteau au chocolat :
120g de farine
2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré
1 cuillère à café de levure chimique
1 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire
1/2 cuillère à café de sel
235ml d'eau
200g de sucre en poudre
85g de chocolat noir
45g de beurre doux
1 cuillère à soupe d'huile végétale neutre
1/2 cuillère à café d'extrait de vanille
1 œuf
ingrédients pour le glaçage au beurre de cacahuètes :
90g beurre doux à température ambiante
125g de beurre de cacahuètes crémeux
1/2 cuillère à café d'extrait de vanille
1/4 de cuillère à café de sel
93g de sucre glace
1 cuillère à soupe de lait
ingrédients pour le glaçage au chocolat :
60g d beurre doux
2 cuillères à soupe de lait
2 cuillères à café de sirop de maïs (ou du sirop d'agave ou du miel)
1 cuillère à café d'extrait de vanille
56g de chocolat noir
100g de sucre glace
Des Reese's Peanut Butter


Le gâteau au chocolat : préchauffez le four à 180°C. Beurrez et farinez un moule de 20cm de diamètre, réservez. Dans un saladier, mélangez ensemble la farine, le cacao en poudre, la levure chimique, le bicarbonate de soude et le sel. Dans une casserole, portez à ébullition l'eau et le sucre jusqu'à ce que ce dernier se dissolve. ajoutez hors du feu le chocolat et le beurre, mélangez. Ajoutez l'huile végétale et l'extrait de vanille ainsi que l'œuf préalablement battu au mélange chocolat. Finissez par les ingrédients secs. Une fois votre pâte bien homogène, la verser dans votre moule mis préalablement de côté et enfournez pour 25-30 minutes. Laissez le gâteau refroidir avant de le démouler.

Le glaçage au beurre de cacahuètes : mélangez à l'aide d'un fouet le beurre à température ambiante et le beurre de cacahuètes. Ajoutez la vanille et le sel, puis versez progressivement le sucre glace tout en continuant de fouettez. Quand tout le sucre a été mélangé, le glaçage peut paraître sec, ajoutez alors du lait, une cuillère à café à la fois, jusqu'à ce qu'il devienne plus aérien. Étalez une couche épaisse de glaçage sur le dessus du gâteau puis préparez le glaçage au chocolat.

Le glaçage au chocolat : dans une casserole mettez le beurre, le lait, le sirop de maïs et l'extrait de vanille et faites chauffer sur feu moyen jusqu'à ce que le beurre soit fondu. Diminuez la chaleur du feu, ajoutez le chocolat et mélangez jusqu'à ce qu'il soit fondu. Enlevez la casserole du feu, ajoutez le sucre glace et fouettez jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Laissez le mélange de côté environ 5mn afin que le chocolat refroidisse légèrement et commence à épaissir. Versez alors lentement le chocolat sur le dessus du gâteau ainsi que sur les bords selon l'effet que vous désirez. Laissez le chocolat se durcir durant une trentaine de minutes avant de décorer votre gâteau avec des Reese's et de servir !



dimanche 18 septembre 2016

Double chocolate Toblerone cookies.


Si vous me suivez sur Instagram vous aurez remarqué que je suis partie il y a quelques semaines à Londres, j'ai ramené avec moi quelques magazines de cuisine trouvés là bas dont Olive magazine d'où est tiré cette recette de cookies au Toblerone. Voici donc la recette traduite en français.

Ingrédients :
100g de Toblerone
100g de chocolat noir
50g de beurre
100g de cassonade
1 œuf
1 cullère à café d'extrait de vanille
100g de farine
1 cuillère à café de levure chimique
50g de poudre d'amandes
1 cuillère à café de lait entier

Préparation : cassez 8 triangles de Toblerone et coupez chaque triangle en deux, ainsi vous en obtenez 16, puis mettez les de côté au réfrigérateur. Hachez en petits morceaux le reste de Toblerone. Faites fondre au micro-ondes le chocolat. Battez le beurre et le sucre ensemble jusqu'à ce que le mélange devienne pâle et léger. Ajoutez progressivement l’œuf, puis l'extrait de vanille et le chocolat fondu, mélangez le tout. Ajoutez ensuite la farine, la levure chimique et une pincée de sel. Finissez par la poudre d'amandes, le Toblerone et le lait, mélangez. Couvrez et laissez reposer environ 30 minutes. 
Cuisson : préchauffez le four à 180°C. Séparez votre pâte à cookies en 16 portions égales. Roulez entre vos mains chaque portion afin de former une boule puis aplatissez la légèrement. Disposez les cookies sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en veillant bien à laisser un peu d'espace entre chaque cookie, ils vont s'étaler à la cuisson. Mettez un triangle de Toblerone mis de côté précédemment au centre de chaque cookie en pressant légèrement dessus. Enfournez pour une douzaine de minutes. Laissez complètement refroidir avant de déguster ! 


mardi 19 juillet 2016

Tarte aux framboises renversante.


Me voilà de retour avec une recette issue du dernier magazine Fou de pâtisserie, une sorte de Graal pour moi qui n'est qu'une amatrice passionnée, contenant des recettes de grands chefs plus magnifiques les unes que les autres et qui vous donnent envie de rester des heures en cuisine. J'ai choisi parmi toutes ces recettes celle de la tarte aux framboises tout simplement parce que j'adore ce fruit, que ce dessert est parfaitement ce dont on a envie avec de telles chaleurs et qu'il faut dire que ça en jette !  


Ingrédients pour le fond de tarte palet breton :
140g de farine
80g de beurre demi-sel
80g de sucre en poudre
2 jaunes d’œufs
1/2 sachet de levure chimique
pour la garniture :
30cl de crème fleurette
130g de sucre glace
1 gousse de vanille
200g de framboises
15cl de coulis de framboise


Le fond de tarte : dans le bol d'un robot, fouettez les jaunes d’œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre ramolli, la farine et la levure. Emballez la boule de pâte obtenue dans un film alimentaire et réservez 1 heure au réfrigérateur. Préchauffez le four à 180°C. Étalez la pâte sur le plan de travail, puis garnissez-en un moule à tarte de 24cm de diamètre. Découpez un cercle de 8cm de diamètre au centre de la pâte à l'aide d'un emporte-pièce et retirez le petit disque de pâte. Replacez l'emporte-pièce au centre. Enfournez le moule pour 15mn ou jusqu'à ce que la pâte soit dorée. Laissez refroidir avant de démoulez sur le plat de service.
La garniture : placez la crème, le fouet et le bol du batteur pendant 10mn au congélateur. Montez la crème très froide en chantilly. Juste avant qu'elle devienne bien ferme, incorporez le sucre glace tamisé et les graines de la gousse de vanille fendue et grattée. Garnissez une poche à douille de chantilly. Dressez-la sur le fond de tarte refroidi. Disposez joliment les framboises, trou vers le haut. A l'aide d'une poche à douille ou d'une pipette, remplissez chaque cœur de framboise de coulis, Servez frais. 

Note : si vous désirez faire vous même votre coulis de framboise, il suffit de porter à ébullition 80g de sucre avec 8cl d'eau puis de verser le sirop obtenu sur 200g de framboises avant de mixer et de passer ce coulis au tamis afin d'enlever les pépins.



samedi 2 juillet 2016

Carrés spéculoos et chocolat blanc.

Voici une gourmandise ultra simple, rapide et délicieuse ! Je recherchais une recette afin de finir la pâte de spéculoos utilisée précédemment pour mon entremets, et je suis tombée sur ces carrés spéculoos/chocolat blanc du blog Il était une fois la pâtisserie. Ni une ni deux je fonce en cuisine et 40 minutes plus tard, cuisson comprise, me voici en train de déguster ces merveilles ! 


Ingrédients :
70g de beurre fondu
200g de cassonade
150g de farine
1 cuillère à café de levure chimique
1/2 cuillère à café de sel
1 œuf + 1 jaune
1 cuillère à café d'extrait de vanille liquide
125g de pâte de spéculoos
150g de pépites de chocolat blanc


La recette : préchauffez le four à 180°C. Fouettez ensemble le beurre et la cassonade. Incorporez l’œuf, le jaune d’œuf, l'extrait de vanille et la pâte de spéculoos en mélangeant bien à chaque ajout. Dans un autre récipient, mélangez la farine, la levure et le sel. Réunissez les deux préparations. Ajoutez ensuite les pépites de chocolat blanc (ou simplement du chocolat que vous aurez haché en gros morceaux). Versez la pâte dans un moule en silicone de 20cm de diamètre, ou un moule chemisé de papier cuisson. Enfournez 25 minutes. Laissez refroidir totalement avant de déguster.


mercredi 22 juin 2016

Entremet craquant spéculoos et chocolat.


Je profite de mes vacances pour pâtisser et donc partager de nouvelles recettes avec vous, aujourd'hui il s'agit d'un entremet spéculoos et chocolat trouvé sur le blog des gourmandises de Némo, ce n'est pas la première fois que je teste une de ses recettes et c'est à nouveau une réussite ! 


Les ingrédients pour le craquant :
250g de pâte de spéculoos
50g de chocolat blanc
100g de crêpes dentelles (gavottes)
pour la mousse chocolat :
70g de lait
110g de chocolat noir
170g de crème liquide à 30% de matière grasse
1 feuille de gélatine
pour la mousse spéculoos :
50cl de crème liquide à 30% de matière grasse
25cl de crème liquide
200g de biscuits spéculoos
2 jaunes d'oeufs
50g de sucre
2 feuilles et demi de gélatine
pour la décoration :
crème chantilly
biscuits spéculoos
chocolat noir


Le craquant spéculoos : émietter les crêpes dentelles, ajouter la pâte de spéculoos (vous pouvez la faire fondre quelques instants au micro ondes pour qu'elle soit plus fluide) puis le chocolat blanc fondu. Mélanger et disposer votre cercle sur le plat de service, tasser ce mélange au fond. Réserver au frais.
La mousse au chocolat : mettre votre feuille de gélatine à réhydrater dans l'eau froide 5/10mn. Faire fondre le chocolat. Porter le lait à ébullition, y mettre la gélatine essorée, remuer et verser en 3 fois sur le chocolat. Monter la crème en chantilly. Mettre quelques cuillères de chantilly dans le chocolat tiède, mélanger rapidement puis mettre le reste petit à petit sans "casser" la chantilly. Avant de verser sur le craquant, mettre du rhodoïd à l'interieur du cercle puis verser la mousse. Réserver 1h au frais minimum. 
La mousse spéculoos : réduire vos spéculoos en miettes. Les mettre dans une casserole et y ajouter 25cl de crème, mélanger et chauffer à feu doux. Mélanger régulièrement. Fouetter les 2 jaunes avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Ajouter la pâte de spéculoos faite auparavant, mélanger. Réhydrater vos feuilles de gélatine. Monter votre crème liquide en chantilly. Faire fondre la gélatine essorée dans 1 cuillère à café d'eau puis verser sur le mélange aux spéculoos. Ajouter la chantilly en plusieurs fois dans le mélange spéculoos. Couler sur la mousse au chocolat. Réserver quelques heures au frais.
Montage et décoration : décercler, retirer le rhodoïd. Avec une douille saint honoré, pocher la chantilly, disposer quelques spéculoos et du chocolat fondu. 




dimanche 22 mai 2016

Tartelettes dôme au citron.



Après un certain temps d'inactivité sur le blog me voici de retour avec une recette issue du livre de la Maison Méert : Gaufres et autres délices, dont je vous ai déjà proposé la tarte poire chocolat.


Ingrédients pour la pâte à streusel :
60g de poudre d'amandes
60g de poudre de noisettes
60g de vergeoise blonde
60g de beurre mou
pour la crème au citron :
le jus de 5 citrons
2 œufs
200g de sucre
230g de beurre
1 feuille de gélatine
pour la meringue italienne :
3 blancs d’œufs
180g de sucre


La pâte : mélangez tous les ingrédients de la pâte au batteur. Elle est très cassante. Si elle vous semble trop sèche pendant le pétrissage, ajoutez-y un peu de lait tiède. Laissez-la reposer 2 heures au réfrigérateur, puis étalez-la très finement au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé et remettez-la au frais pendant 5 à 10 minutes. Détaillez à l'emporte-pièce les cercles de pâte, ou utilisez des moules à tartelettes en aluminium, sans faire remonter la pâte sur les bords. Faites cuire 20 minutes au four préchauffé à 160°C.
La crème au citron : dans une casserole, faites tiédir le jus de citron (sans le faire bouillir car il perdrait son goût frais). Dans un saladier, mélangez les œufs et le sucre, puis versez-les dans le jus de citron. Faites chauffer et maintenez à ébullition pendant 3 minutes sans jamais cesser de remuer, sinon les œufs accrocheraient. Laissez refroidir jusqu'à 40°C environ. Vérifiez à l'aide d'un thermomètre de cuisson. Ajoutez le beurre en morceaux et la feuille de gélatine, préalablement trempée dans de l'eau et rincée. Mixez le tout jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse. Pour obtenir la forme du dôme, versez la crème au citron dans les moules en demi-cercles en silicone. Placez au congélateur une demi-journée. 
La meringue italienne : commencez à monter les blancs d’œufs en neige au batteur assez doucement. Faites chauffer 7cl d'eau et le sucre dans une casserole à 118°C. Versez sur les blancs qui sont en train de monter. Augmentez la vitesse du batteur jusqu'à refroidissement. 
Le montage : piquez le dôme de crème au citron et trempez-le dans la meringue puis posez-le sur un rond de pâte. Renouvelez pour chaque tartelette. Pour caraméliser la meringue et stabiliser le montage, passez les tartelettes au four à 200°C quelques secondes (ou utilisez un chalumeau). Sortez dès que la meringue se colore. 

mardi 19 janvier 2016

Des doughnuts comme à New York.



Bon ok je ne suis jamais allée manger des doughnuts à New York ! Mais j'ai déjà eu l'occasion d'en goûter à Lyon dans différentes boutiques (Dorodi Pastry, 162 rue Paul Bert, et Donuts Factory, 17 rue de la République, sont pour ma part les meilleurs. Après des heures de recherches, voici pour votre plus grand plaisir mesdames et messieurs LA recette que même les plus grandes chaînes de donuts vont vous envier puis qu'il s'agit de celle de Marc Grossman, issue de son livre New York, les recettes cultes. 


Ingrédients pour la pâte :
70g d'huile de noix de coco ou de beurre doux
36cl de lait
820g de farine T45
2 sachets de 5g de levure boulangère instantanée
115g de sucre
2 œufs
1 jaune d’œuf
1/2 cuillère à soupe d'extrait de vanille
1/2 cuillère à soupe de sel
friture :
1l d'huile de friture (ou plus selon la taille de votre casserole)


La pâte : dissoudre l'huile de noix de coco dans le lait. Mélanger la farine, la levure et le sucre. Mélanger les œufs, le jaune, l'extrait de vanille et le sel. Assembler les trois préparations en terminant par le mélange aux œufs. Pétrir jusqu'à ce que la pâte soit très élastique (5 à 10mn au robot, 10 à 20mn à la main). Former une boule lisse. La placer dans un récipient graissé et couvrir de film alimentaire. La laisser lever jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume (environ 1h30 à température ambiante), puis mettre au réfrigérateur pour au moins 3 heures.
Le façonnage : étaler la pâte au rouleau à pâtisserie sur un plan de travail bien fariné. La couper à l'aide d'un emporte-pièce pour obtenir des formes parfaitement circulaires ou rectangulaires. En utilisant deux emporte-pièces circulaires, un grand et un petit pour le centre, vous obtiendrez la forme typique en anneau du doughnut. Pour les beignets fourrés, la forme circulaire sans trou est la forme traditionnelle. Mettre chaque découpe sur un morceau individuel de papier sulfurisé (sans cette technique, il sera difficile de déplacer ensuite les beignets sans les abîmer). Saupoudrer de farine pour éviter que les beignets ne collent, les couvrir de film alimentaire (personnellement je les couvre d'un torchon) et laisser à nouveau doubler de volume à température ambiante pendant environ 1 heure.
La friture : chauffer l'huile dans une cocotte jusqu'à ce qu'elle atteigne 180°C. En utilisant les morceaux de papier sulfurisé pour déplacer les beignets, les plonger par 2 ou plus dans l'huile chaude. Faire frire pendant environ 2 minutes de chaque côté jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Placer les beignets sur une grille ou sur du papier absorbant pour enlever l'excédent d'huile. Laisser refroidir avant de les glacer. 
Le glaçage : laissez libre cours à votre imagination ! J'ai choisi de faire un simple glaçage au sucre en mélangeant 170g de sucre glace et 2 cuillères à soupe de lait.